Son fouet mental

    — Laisse-moi agir ! C’est mon examen, clama-t-elle à l’intention de la nécromante.
Du plus profond de ses tripes, elle fit naître la perle noire de ses douleurs et l’habilla de couches successives de furie, de magie, de déraison, d’espérances impies, de tout ce qui passait à sa portée et pouvait être transcendé. Elle fustigea alors de son fouet mental le colosse d’ombres et l’amputa de l’un de ses trois pieds. Jona tomba au sol…

extrait – Æsir, chapitre 7 : contre-jour.

 
Ce contenu a été publié dans Fragments, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>