Orbelon luttant en aval

    Son pied droit heurta quelque chose et un sillon de douleur remonta le long de sa jambe le privant de sensation. Il ne savait plus trop où était la lumière, mais sa tête perça pourtant les flots avant que de sombrer encore, chahuté qu’il était par le courant. Son arbalète et son carquois sanglés sur son dos le gênaient énormément, mais il ne s’escrima qu’à se débarrasser du baudrier et de l’épée qu’il avait confisquée à l’un des guerriers. Émergeant à nouveau, il put apercevoir Orbelon luttant en aval, ses jupes semblant l’attirer par le fond. Il aurait voulu le rejoindre, mais le moindre de ses mouvements lui faisait boire la tasse…

extrait - Æsir, chapitre 2 : les jours nouveaux.

 
Ce contenu a été publié dans Fragments, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>