Archives par mot-clé : roman

Le jour dernier

couverture-aesir-le-jour-dernier-elie-darco

 Æsir devient Le Crépuscule d’Æsir et paraîtra chez Plume Blanche éditions en 2019 !

À l’origine d‘Æsir, il y a Le jour dernier, une novela, qui constitue à présent le premier chapitre du roman. Le jour dernier est un récit quasiment indépendant…

 

Continuer la lecture

 
Publié dans Roman | 7 commentaires

Présentation du roman

  • Roman de Dark Fantasy
  • 850 000 signes espaces comprises

Accroche :

Plus de deux siècles auparavant, un effroyable cataclysme a ravagé le monde et mis fin à la domination de l’empire colonial d’Atlantis. Aux confins des monts de Thulé, se dresse Æsir, une citadelle de pierre et de glace, qui défie les éléments et abrite la dernière lignée atlante. Cachés, oubliés des peuples barbares des forêts et des plaines, les Æsirains voient leur destin les rattraper. Des hordes d’hommes étranges arrivent à leurs portes par les chemins des cols…

couverture-aesir-elie-darcoTables des matières :

Prologue
Chapitre 1 : Le jour dernier
Chapitre 2 : Les jours nouveaux
Chapitre 3 : Compter les jours
Chapitre 4 : Le jour de Glace
Chapitre 5 : Nuit et jour
Chapitre 6 : Les beaux jours
Chapitre 7 : Contre-jour
Chapitre 8 : Percer à jour
Chapitre 9 : L’ombre des jours
Chapitre 10 : Jours de guerre
Chapitre 11 : Les jours nés du sang
Épilogue

 
Publié dans Roman | Laisser un commentaire

Genèse du roman

Æsir est mon premier roman achevé. Pas le premier à prendre forme dans l’écriture, pas le premier à germer dans mon esprit, mais le premier à se voir porté à maturité, à se conclure d’une fin qui me convienne. Cinq années ont passé depuis la première phrase posée sur le papier. Il s’agissait alors pour moi de rédiger une longue nouvelle intitulée Le jour dernier. Ce texte achevé, je n’ai pas su refermer l’écritoire, j’avais encore des choses à dire et j’avais fait mien ce lieu commun qui est de s’attacher à ses personnages.

Æsir se doit à diverses influences, les plus manifestes viennent sans doute de légendes nordiques, grecques et slaves. Il y a des auteurs dont je me suis nourrie, tels R.E. Howard et Clark Ashton Smith, précurseurs de cette Dark Fantasy qu’on nomme aussi parfois Sword & Sorcery et qui met en scène des guerriers aux prises avec des conflits dramatiques et des aventures épiques. Hyperborée… c’est sur un reflet des terres de ces deux grands magiciens des mots que se déroule Æsir. Je peux aussi ajouter à la liste de mes inspirations, les récits de M. Moorcock, J.R.R. Tolkien, Le Guin, Zelazny ou G.R.R. Martin qui m’ont fortement et durablement impressionnée jusqu’à rejaillir, sans doute, dans mes propres histoires.

D’autres influences me sont plus personnelles et constituent un pied de nez au sexisme et au racisme qui clapotent parfois sous la surface des textes de Howard. Le monde dépeint dans Æsir est violent, l’intrigue, pour beaucoup, tragique, mais j’espère aussi y avoir ajouté quelques notes d’humour, des messages d’espoir, de tolérance et surtout un appel à l’évasion.

 
Publié dans Roman | 5 commentaires