Grands prêtres d’Azula

    Selon le dogme particulier des grands prêtres d’Azula, chaque âme devait remercier celui des Trois qui l’avait le plus avantagé durant la précédente lune et se promettre à l’un des deux autres pour la suivante. Le guerrier se devait d’être réfléchi et indulgent, l’amante d’être forte ou raisonnable, le marchand d’écouter son cœur, d’être altruiste plutôt que de ne veiller qu’à son seul profit. Les Nammorians et les soldats commorians mélangés avaient, semble-t-il, retiré une sorte de réconfort ou pour le moins un sentiment de plénitude grâce à la célébration. Les anciens avaient pleuré en disant se souvenir d’y avoir assisté jadis, au temps où leurs croyances avaient du sens…

extrait – Æsir, chapitre 10 : jours de guerres.

 
Ce contenu a été publié dans Fragments, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>